Pas de commentaire possible.

Série français sans fautes – 5. Les homophones grammaticaux est/es/et/ait/ai/aie/aies/aient

Proposé par

Ces mots ont la même prononciation, mais avec quelques règles simples, il sera facile de savoir les orthographier correctement.

- est/es : verbe « être » au présent de l’indicatif.
L’astuce : mettre la phrase au passé, si “et” devient “était” ou “étais”, il s’agit bien du verbe « être ».
On écrit « es » à la deuxième personne du singulier (tu es),
On écrit « est » à la troisième personne du singulier (il est, elle est, on est)

Par exemple :
- Il est absent pour la journée (IL était absent pour la journée)
- Tu es prêt pour ton examen ?(TU étais prêt pour ton examen ?)
- Elle est partie depuis un moment (ELLE était partie depuis un moment)

- et : conjonction de coordination. S’utilise pour exprimer une liaison, un cumul ou une opposition.
L’astuce : mettre la phrase au passé, si “et” ne change pas, il s’agit bien de “et” conjunction de coordination.

Par exemple :
- Ma nouvelle voiture est fiable et en plus économique ! (Ma nouvelle voiture était fiable et en plus économique !)
- Je sers ce monsieur et je m’occupe de vous (Je servais ce monsieur et je m’occupais de vous)
- Et moi qui te crois sur parole ! (Et moi qui te croyais sur parole !)

- ait/ai/aie/aies /aient : verbe avoir.
L’astuce : en changeant le sujet ou le temps de la phrase, on peut savoir si on est présence du verbe « avoir ». Si c’est le cas, il faut identifier le sujet et le temps pour conjuguer le verbe correctement :

Sujet temps orthographe
Je Présent de l’indicatif ai
Je Subjonctif présent aie
Tu Subjonctif présent aies
Il, elle, on Subjonctif présent ait
Ils, elles Subjonctif présent aient

 

Par exemple :
- J’ai peur de connaître la réponse
- C’est le plus beau paysage que j’aie jamais vu
- Que tu aies raison ou tort, trouvons une solution.
- Qu’elle ait fini ce soir à dix heures !
- Qu’il ait réagi ainsi ne me surprend pas
- Qu’elles aient de bonnes raisons n’excuse pas ce retard.

  • Exercice  : remplacer les vides par est/es/et/ait/ai/aie/aies/aient

- J’___ envie d’aller me promener en ville, ___ toi ?
- Il ___ tard ___ demain je travaille.
- L’amie de Jean ___ sympathique.
- Tu ___ d’accord avec moi ?
- Que tu ___ fatiguant !
- Que tu n’___ pas envie de sortir par un temps pareil se comprend !
- Qu’elles ___ fini ou pas, le professeur ramassera les copies dans une heure.
- On ___ en avance pour une fois !
- C’est le meilleur ami que j’___ eu

Réponses :

- J’ai envie d’aller me promener en ville, et toi ?
- Il est tard et demain je travaille.
- L’amie de Jean est sympathique.
- Tu es d’accord avec moi ?
- Que tu es fatiguant !
- Que tu n’aies pas envie de sortir par un temps pareil se comprend !
- Qu’elles aient fini ou pas, le professeur ramassera les copies dans une heure.
- On est en avance pour une fois !
- C’est le meilleur ami que j’aie eu

Article proposé par

Groupement professionnel des organismes d'enseignement du français langue étrangère.

Pas de commentaire possible.